Salut! Cette semaine on va passer quelques jours sur la revue Watt à squatter les articles. Pas vraiment squatter parce qu’on a été invité par Julie et Pierre, mais bon, un genre de squat après tout. Pourquoi? Parce qu’on est pas journalistes, à peine des chroniqueurs d’ailleurs. On fait de la musique, on dessine, et on écrit aussi, mais pas dans le genre reporters. Plutôt dans le mode balec.

Ce qu’on va faire c’est de parler des artistes qu’on connait, qu’on a rencontré, et qui participent d’une façon où d’une autre à notre univers. On a toujours fait comme ça, d’ailleurs.

Au tout début de Twin Twin, vraiment au commencement, quand on habitait tous ensemble à Montreuil avec tous les allers-venus des uns et des autres, on avait fait un genre d’exposition chez Agnès b. Je me rappel qu’il y avait Faty qui exposait des visages en bois peint, maintenant elle a son groupe Tshegue, et c’est bien énervé comme elle est. Y’avait des collages de Maroussia Rebecq qui fait Andrea Crews et qui le faisait déjà à l’époque, des photos de François Farellacci, et Théodoros Gennitsakis avec ses minis status Grecs auxquelles il peignait des yeux. Maintenant il a sa marque Pressure, c’est bien, ça lui ressemble. Et puis il y avait encore d’autres. Sans pression.

Maintenant on s’est un peu perdu de vue, on se re-croise bien sûr. On se connaît. Mais c’est plus tout à fait pareil. On tricote et on détricote, apparemment, c’est comme ça la vie. Tout le temps où presque. Mais ce qu’il y a de bien c’est qu’on fait de nouvelles rencontres encore et toujours, et qu’à la fin ça fait comme un grand tableau tout ça. Parce que tant que tu t’arrêtes pas hein! Alors on va vous faire des portraits, vous faire écouter des interviews, vous parler de notre label, SPNG records, de GREMS, de la Géorgie avec TAMRA, et y’aura FIFOU… Lukas Ionesco… Pacôme Dedieu… RAGE white ghost… Le sud de l’italie avec Dimitri et Anna, et New York au travers de notre ange gardien, Lydia, et son groupe GUSTAF. Et sûrement des gens que j’oublie, là tout de suite, mais bon restez, avec nous on est ensemble!

#twintwingang

#twintwingang