Je suis une maison vide, sans toi, sans toi…

, ,

Je suis une maison vide, sans toi, sans toi…
Pascal Antoine 13 mai 2015

Toutes portes ouvertes, en plein courant d’air
Je suis une maison vide, sans toi, sans toi //
Comme une île déserte que recouvre la mer
Mes vagues se dévident, sans toi, sans toi //
Belle en pure perte, nue au cœur de l’hiver
Je suis un corps avide, sans toi, sans toi //
Rongée par le cafard, morte au cercueil de verre
Je me couvre de rides, sans toi, sans toi //
Et si tu viens trop tard, on m’aura mise en terre
Seule, laide et livide, sans toi, sans toi
Sans toi.

Corinne Marchand – Cléo de 5 à 7 – Agnès Varda (1962)

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest