Cet été, en bagnole, on écoute David Zincke

Cet été, en bagnole, on écoute David Zincke
Julie Lautier 1 août 2015

Cet été en voiture, on écoute « Oh My », le tube du britannique David Zincke. On laisse glisser les fenêtres en grand, comme pour mieux s’échapper, pour partir vers les grands espaces, l’Amérique et les larges plaines. Et quand la chanson nous prend pour de bon, l’on se surprend même au Texas, avec les faux airs de country du couplet.

Puis le refrain arrive, on accélère un peu plus, et l’on s’enfuit cette fois sous les palmiers, à Los Angeles ou plutôt à Palm Spring. La folk divinement américaine de ce chanteur anglais nous donne envie de rouler, d’écraser l’accélérateur, d’hurler désormais ce « oh my » obsédant, qui on le sait déjà restera dans nos têtes.

David Zincke nous offre une chanson pour rêver l’été les yeux ouverts, assis au volant. Enivrante, elle s’écoute en boucle, avec les cheveux aux vents et la peau tannée.

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest