C’est un bien beau livre que viennent de publier les éditions BESSARD; un livre de photographies de Stefano De Luigi, qui a marqué 12 arrêts sur les traces d’Ulysse à travers la Turquie, la Tunisie, l’Italie et la Grèce, croisant au passage le tumulte du monde méditerranéen, Erdogan, le naufrage de la Grèce coulée par les banques qui ramènent le fascisme en Europe, le chaos de ce qui aurait pu être un printemps arabe, le pouvoir des mafias…

Stefano De Luigi trouve ce qui reste du monde épique de l’ancienne Troie à Ithaque, les braises d’un mysticisme païen toujours prêt à revivre… les chemins de l’immigration sont les mêmes, depuis des millénaires; on ne décrit pas des photographies;

c’est un livre NOYÉ DE BLEU ET TROUÉ D’ YEUX NOIRS;

ce vieux mot d’Humanisme… une carte ouvre le livre tel un signe de Borges; puis on est dans la mer, le ciel, la lumière des humains, l’épiphanie des paysages et l’énigme des visages; plongée profonde dans ces lieux du milieu du monde, la mer entre les rivages que chante Homère, mais aussi Erri De Luca, le grand écrivain italien qui partage les mêmes causes contemporaines que Stefano De Luigi, pour en avoir parlé avec Stefano qui est un homme chaleureux à la voix chaude; son verbe est généreux; nous avons parlé avec émotion de la Sicile et de Trapani qui regarde les lumières de la Tunisie, cette Sicile qui est l’Afrique de l’Italie; je dirais de Stefano De Luigi que ses photos lui ressemblent, il y a un élan lyrique, la beauté du monde naturel mais la misère est là, on n’est pas loin de Pasolini…

C’est un très beau livre, on y plonge,on devient bleu, ou jaune safran, on devient pauvre, on voyage, on sent les mains et les yeux…

 

MICHEL COSTAGUTTO

Idyssey (Limited Edition of 500 copies + signed C Print)
Stefano De Luigi
75,00€