Au détour de nos pérégrinations lisboètes du côté de la LXFactory, nous avons rencontré Pietro Proserpio, incroyable inventeur, bricoleur, poète et magicien, dans son atelier de la Livraria Ler Devagar.

Chaque création de Pietro Proserpio, savant et onirique mélange d’objets de récupération animés par diverses mécaniques et programmes électroniques, nous raconte une histoire.

S’il est surtout question de la marche du temps — comment l’accélérer, le suspendre, le rattraper, et surtout le prendre —, les inventions de Pietro nous racontent aussi des histoires d’amour — de celles qui finissent bien, ou mal… —, et nous questionnent enfin sur l’utilité, l’obsolescence, et la réincarnation des objets.

Un grand merci donc à Monsieur Proserpio, de nous avoir offert quelques instants de poésie, et d’avoir accepté que l’on partage avec vous, sur les Branchés, cette odyssée de l’espace version 2016.