Ray BLK, la nouvelle sensation du Rnb que l’on surnomme souvent la Lauren Hill britannique n’est pas qu’une simple chanteuse soul mais aussi une véritable auteur, et à l’heure où pullulent dans ce style les titres passablement écrits, cela nous réjouit.

Après une enfance passée à écouter du  Missy Elliott, du Lil Kim ou The Notorious BIG, Rita Etwere de son vrai nom forme à l’âge de 13 ans un groupe appelé « New Found Content » avec son ami d’école MNEK , devenu aujourd’hui producteur superstar. Elle devient ensuite Ray BLK qui  signifie Building Living Knowing. Elle se rebaptise ainsi afin de mettre en avant et exprimer clairement  ces trois valeurs qu’elle décrit comme essentielles. Pour elle l’écriture devient peu à peu indissociable de la musique. Elle mène en parallèle de la musique des études de littérature anglaise à l’Université Brunel qu’elle réussit avec brio. Née au Nigéria, l’artiste renoue avec ses racines en rédigeant une thèse sur la littérature nigérienne post-coloniale dans laquelle elle met l’accent sur les romans des écrivains Chinua Achebe et Chimamanda Adichie.

Pour cette chanteuse multi facette et sur-diplômée, il ne fait pas de doute que ce sont les mots qui lui permettent de se connecter à ses fans à travers ses paroles et que la musique est évidemment un vecteur essentiel pour faire passer des messages. “It’s important to stand for something, to have my music stand for something,” dit-elle. Ray BLK utilise la musique pour exprimer ses opinions, ainsi dans le titre  « My Hood » sa collaboration avec Stormzy, elle raconte de manière franche son éducation à Lewisham, parle de la lutte quotidienne avec comme toujours dans ses textes un message de positivité: « Dans ces rues, par le béton, les fleurs poussent ».

Ces dernières années, elle a ainsi sorti en 2015 le titre « 50/50 », puis en octobre 2016 son premier EP « Durt » avec des collaborations pointues telles que Stormzy, Wretch 32 et SG Lewis et en  juin 2017 un tout nouveau single intitulé « doing me ». Elle est également récompensée à seulement 22 ans du prestigieux prix BBC Music Sound Of 2017.

Son nouveau single « Doing Me » prônant la confiance en soi, la nécessité d’assumer son style et de faire abstraction des jugements négatifs :

‘It’s about being yourself no matter what and not caring about judgement.
People are going to judge you whether you do bad or good so you have to do you regardless!’

Sorti cette semaine en exclusivité en Angleterre, il est disponible dès aujourd’hui sur toutes les plateformes digitales

 

"Doing me"
Produit par Jimmy Napes (Sam Smith, Mary J Blige), 


 RAY BLK sera en tournée US cet été 
et dans plusieurs festivals Européen
(Glastonbury, Lovebox, Reading & Leeds et d’autres)


Prochaine date en France :
Pitchfork Avant Garde au Café de la presse 
le 1er Novembre 2017