Après le splendide dernier album de Liam Gallagher, dont a parlé ici-même il y a quelques semaines, voici venir le nouvel album du frangin Noel et ses High Flying Birds, à paraître le 24 novembre prochain.

Après un premier single (« Holy Mountain ») qui ne nous avait pas franchement fait rêver et ne brillait pas par sa fraîcheur et son inventivité, l’aîné des frères Gallagher a dévoilé il y a quelques jours le titre « Fort Knox », deuxième extrait de « Who Built The Moon? ».

Avec ce délire psychédélique presque exclusivement instrumental de 4 minutes, tonton Noel fait passer le message. Il n’est pas ici pour rigoler. On a compris.

« Fort Knox » s’avère être une sorte de « Fuckin’ In The Bushes » version 2017 (titre instrumental issu de l’album « Standing On The Shoulders Of Giants » qui a longtemps été joué en ouverture des concerts d’Oasis).

Avec ce titre ambitieux qui sonne comme un croisement entre Primal Scream et les Chemical Brothers, Noel Gallagher semble s’engager dans la seule voie possible face au succès incontestable du frangin. Puisque Liam abat, avec la manière, la carte du revival Lennonesque, Noel dégaine celle de l’exploration et du danger.

Et là, franchement, on applaudit. Des deux mains.