Sorti de nulle part en 2014 avec un premier album éponyme, Jungle, groupe de modern soul originaire de Londres, avait déclenché une hystérie palpable auprès de la presse et du public, avec des tubes ultra-efficaces accompagnés de clips mémorables (« Busy Earnin' », « The Heat »…).

Après quatre ans de silence, les Anglais ont frappé fort la semaine dernière en publiant deux nouveaux clips, annonçant leur grand retour, avec un album à paraître prochainement, qui, d’après le groupe, s’annonce comme « une radio post-apocalyptique jouant des morceaux de ruptures ». Ambiance..

C’est en partant se balader en Californie que Josh Lloyd-Watson et Tom McFarland auraient puisé l’inspiration se cachant derrière ces nouveaux titres, et ça s’entend.

« Happy Man » et « House In LA » sont comme deux facettes d’une même pièce. La première la joue funky-house et donnerait envie de danser à un mort tandis que « House In LA » s’aventure dans une atmosphère plus pop et aérienne.

Dans les deux cas, ça sonne, et ça le fait. Grave. Comme un happy hour à Londres.

Il fait froid et pluvieux chez vous ? Ici, ça va. Merci.