Tom Morello, ex-guitariste du groupe mythique Rage Against The Machine, et fondateur de Audioslave dans les années 2000, travaillait depuis quelque temps sur un projet d’album solo, dont les premiers extraits ont commencé à être dévoilés au cours des derniers mois.

Dans l’album The Atlas Underground, qui sort vendredi prochain, Tom Morello a en effet convié une flopée d’invités aussi éclectiques qu’inattendus — Big Boi (Outkast), Killer Mike (Run The Jewels), RZA (Wu-Tang Clan), Steve Aoki ou encore Pretty Lights — pour enregistrer ce qui se veut comme la cohabitation entre un « son de guitare analogique, façon Marshall, avec des sonorités d’aujourd’hui et quelques uns de mes chanteurs et rappeurs préférés. »

Le guitariste ajoute même, dans un entretien accordé à Lars Ulrich (Metallica) dans son émission It’s Electric sur Apple Beats 1 « Je voulais faire un album qui sonne comme celui qu’aurait fait Jimi Hendrix aujourd’hui ».

Exercice réussi ? Le suspense reste entier. En tout cas, on peut déjà jeter une oreille sur « Every Step That I Take », sorti la semaine dernière en avant-première et enregistré avec nos petits chouchous de Portugal. The Man, en collaboration avec le producteur et DJ américain Whethan.

Le résultat ? Un titre rock d’une efficacité radiophonique indéniable, qui allie parfaitement l’univers du guitariste à casquette à celui de la bande d’hystériques venue d’Alaska.

Si le reste de l’album est à la hauteur de ce titre, ça devrait le faire méchamment.