Mais qui s’amuse à rebaptiser les quartiers parisiens ? Régulièrement de nouvelles modes débarquent sans crier gare. Immédiatement récupérés par les agents immobiliers, les nouveaux noms des quartiers ont-ils vraiment une utilité ?

Durant quelques années sont ainsi apparus les villages Ramey, Popincourt ou encore Faidherbe. Puis les villages ont soudainement disparu.
Il y eut ensuite des hauts, beaucoup de hauts. On a vu débarquer le Haut Belleville, le Haut Montmartre et bien sûr le fameux Haut Marais, se détachant ainsi, avec un brin d’orgueil, du Marais historique. Cette nouvelle tendance très optimiste comportant plus de hauts que de bas, je me suis alors posée la question, doit-on appeler le reste du Marais, le Bas Marais ? Et bien pas du tout m’ont répondu des spécialistes, puisque ce dernier a déjà été rebaptisé le Soma, autrement dit le « South Marais ». Pompée, inspirée pardon par Soho, la contraction nous évoque bien sûr le fameux « South of Houston Street ».

Le dernier chic serait donc de se prendre pour un new-yorkais à Paris. Désormais, l’on sort à SoPi (South Pigalle) tandis que l’on shoppe à Noma (North Marais), après un break au BHV dans SoMa (South Marais). Mais avec ces nouveaux noms, outre le fait que l’on a envie de jeter sa boussole contre le mur et d’écraser l’application plan, on s’y perd tout de même un peu. Doit-on du coup mélanger outrageusement le franglais, prétendre un accent et ne plus quitter ses Nike ? Franchement, ce nouveau phénomène est-il bien raisonnable. Alors que nous sommes en 2015, avons-nous besoin d’être toujours rougissants devant l’impérialiste Américain. Plus étonnant encore, Paris soufflerait-elle encore d’un complexe transatlantique ? Quitte à piquer les noms des quartiers de nos voisins, ne devrions-nous pas plutôt nous inspirer des nouvelles puissances émergentes et rebaptiser nos arrondissements comme les quartiers brésiliens, indiens ou chinois. Ou mieux encore, ne devrions-nous pas tout simplement rester nous-mêmes, et cesser de renommer à tire-larigot nos quartiers. Finalement ce serait peut-être cela le plus simple…