J’ai tant hésité…Louis Garrel incarnant Jean-Luc Godard…Godard un des dieux de ma vie…Le mépris c’est quand même quelque chose…de sublimissime…Bardot, Fritz Lang, la Musique, le bleu…je suis allé le voir; le film est adapté- très bien- d’un livre d’Anne Wiazemsky qui fut un grand amour du suisse provoc…lisez le livre, c’est chez Gallimard, ça s’appelle « un an après »;

hé bien je me suis fait avoir le film m’a attrapé et oublié le bizarre zézaiement de Louis Garrel quo est censé imiter la parlure Godardienne-ridicule!- on oublie et on est dans une grande histoire d’amour bouleversante et dans l’Histoire de France ce très grand pays de Haute-Culture où les fainéants chers à Macron 1er ontdéjà fait quelques révolutions, détrôné 3 rois et un empereur…on est dans la Passion de Mai 68 et on ne s’ennuie pas une seconde! si vous aimez l’amour et l’orgueil allez voir ce film; le film est de Hazanamachin qui ne dit que des conneries sur les plateaux télés…Stacy Martin est bouleversante on tombe amoureux…pas d’âge pour ça de 1 jour à 118 milliards d’années;l’amour, la seule chose…

MICHEL COSTAGUTTO

PS: profitez-en pour lire tous les livres d’Anne Wiazemsky qui sont superbes et simples-quoi de plus sophistiqué que la Simplicité! elle fut aussi la petite fille de Mauriac et on s’en fout!!!!!Putain le gradnfather ça craint!!!!!!!!!

On trouve tous ses livres en folio ça coûte 2 balles…et revoyez Pierrot le fou, et le magnifique Adieu au langage, le dernier film de Godard, qui est aussi un grand écrivain publié chez POL, et farfouillez pour trouver le coffret sublime d’Histoire(s) du cinéma chez Gallimuche.

PS2: au fait Barthez dans le Quotidien c’est très bien!!!!TMC 19h20;

ET MERDE A BOLLORE