Le 2 février dernier, le MoMA (Museum of Modern Art) de New York surprenait les visiteurs des galeries de sa collection permanente du 5e étage en exposant au milieu des toiles de Picasso, Matisse et autres maîtres de l’art moderne du XXe siècle, sept œuvres d’artistes contemporains originaires de pays visés par le décret anti-immigration signé par Donald Trump le 27 janvier 2017. Une huitième œuvre, une sculpture de Siah Armajani, a été installé dans le hall vitré donnant sur le jardin. Une façon de marquer son opposition à la politique xénophobe du nouveau Président des Etats-Unis et de mettre évidence la force de l’Art et de la Culture. L’art de résister !

 

Portfolio

 

A lire en anglais dans le New York Times : MoMA protests Trump Entry Ban by rehanging work by artists from Muslim nations
et en français dans Culturebox, entre autres.

Pour en savoir plus sur les artistes : Charles Hossein Zenderoudi, Ibrahim El-Salahi, Marcos Grigorian, Parviz Tanavoli, Siah Armajani, Tala Madani, Shirana Shahbazi, Zaha Hadid.